Il y a quinze jours (voir l'article précédent) nous vous avions alerté à propos d'un permis de construire plus ou moins bizarre selon nous, accordé par la ville au milieu d'une zone frappée par le PPRI.

Nous sommes restés silencieux durant 15 jours, simplement parce que nous attendions le verdict des instances sollicitées

Un riverain du port a attaqué le permis sur le fond et avait également saisi le juge des référés pour faire stopper d'éventuels travaux dans les jours prochains. Nous avons rencontré la personne en question : le juge des référés vient de la débouter de sa demande. Donc acte.

Pour autant, le fond (c'est à dire la validité de ce permis) n'a pas été jugé. Pour cela, il faudra attendre plusieurs mois. D'ici là, personne ne pourra empêcher la construction, d'autant plus que le maire serait prêt à accorder une dérogation durant la saison estivale.

Nous avons récupéré les attendus du juge et la motivation de sa décision. Nous avons reçu également l'avis du service contentieux de la DDTM avant hier, service que nous avions de notre côté sollicité. Enfin, nous avons été aussi interpellés sur ce blog par des lecteurs nous demandant de vérifier un autre permis sur Marseillan Plage.

On analyse les derniers documents reçus et on se retrouve dans quelques jours pour essayer de répondre à vos nombreuses questions !!!!

A Bien Thau !!!!!