13 points étaient à l'ordre du jour.

Nous allons nous attacher à vous rendre compte des points importants et laisseront de côté les points règlementaires et rapports.

Point numéro 2: Acquisition de la parcelle DT n°2 (ancienne station service de Marseillan plage):

La mairie souhaite acquérir cette parcelle pour 162 000€. Cette zone, qui ne peut accueillir ni commerces ni habitations devrait servir à ouvrir un accès supplémentaire pour désenclaver ce quartier de Marseillan plage.  Le coût des travaux de dépollution ont été sommairement évalués à 50 000€ par l'équipe municipale.

Ce qui peut être rajouté sur ce point c'est que l'idée n'est pas en soi mauvaise bien que l'entrée / sortie souhaitée par l'équipe municipale se trouve trop proche de l'entrée centrale pour être vraiment efficace. Dans un précédent conseil, Williams Méric avait suggéré l'idée d'ouvrir une sortie à la hauteur du canal de Pisse Saume afin que les plaisanciers et les résidents accèdent plus facilement au port et à son quartier sans encombrer les autres voiries. Il semblerait que l'idée de désenclaver ce quartier suite aux travaux de l'avenue de la Méditerranée a fait son chemin.

Nous avons voté pour.

Point numéro 6: Demande de subvention au conseil régional pour la piétonisation des quais Antonin GROS et de la Résistance.

 La municipalité a apparemment un projet d'envergure pour le port de Marseillan ville. Un projet chiffré à 4,9 millions d'euros HT (plus que l'avenue de la Méditerranée!)...

Williams Méric: "Monsieur le Maire, pourriez-vous éclairer le conseil sur ce projet. S'agit-il de la réfection des quais, dont certaines parties sont fragilisées et s'affaissent, ou de l'embellissement du port?"

Yves Michel: "Les deux Monsieur MERIC"

Williams Méric: "Avez-vous chiffré la partie concernant la réfection des quais?"

Yves Michel: "Environ 600 000€"

Williams Méric: "Au regard de la pression fiscale que vous imposez aux familles, notre groupe votera contre cette proposition jugée bien trop onéreuse".

En effet, Yves Michel engage encore une fois la commune dans un projet pharaonique. Nous pensons sincèrement qu'il est indispensable d'effectuer les travaux de réfection des quais, mais que même si nous n'avons pas eu droit à un aperçu du projet, plus de 4 millions d'euros pour la piétonisation du port laisse présager une transformation de ce qui est pourtant aujourd'hui la vitrine de Marseillan, au risque de le dénaturer, de perdre son authenticité. De plus, nous pensons qu'il est temps de lever le pied sur les gros investissements.

Nous avons voté contre.

Point n°7: Eglise Saint Jean-Baptiste - Demande de classement en qualité de monument historique - Demande de subvention.

La commune souhaite classer l'église comme monument historique afin de la préserver. Proposition que nous faisons notre, attachés nous aussi à notre patrimoine. Nous rappelons à nos lecteur que l'équipe de Williams Méric avait fait rénover la totalité du toit (dont une partie s'était écroulée pendant une messe!) ainsi que débuter la rénovation du maître-hôtel. Aujourd'hui la municipalité souhaite engager plus de 3 millions d'euros afin d'effectuer d'important travaux de rénovation.

Williams Méric avait alerté le maire en début de mandat sur l'état des façades sud et est de l'église. Il avait à nouveau interpellé le maire suite à la chute d'un morceau de la campanile (partie haute métallique du clocher), qui s'était écrasé 40 mètres plus bas heureusement sans dommage (qui aujourd'hui n'a toujours pas été replacé malgré les promesses du maire!). Enfin, il y a maintenant près de deux années, Williams Méric soulignait le très mauvais état des murs dont des morceaux gros comme le poing s'écrasaient aux alentours. Nous avions eu comme réponse que de gros travaux allaient être engagés dans l'année!!! Soeur Anne ne vois-tu rien venir?

Nous allons rester vigilants à ce que cette proposition ne reste pas lettre morte, et que notre église bénéficiera des travaux de rénovation nécessaire à sa préservation.

Pour ce qui est du coût, qui demeure onéreux, nous demanderons le moment venu d'inscrire les dépenses sur plusieurs exercices budgétaires et demanderons les subventions les plus larges possibles afin d'en amortir la charge pour le contribuable.

Nous avons voté pour.

Point n°9: Marché public. Constitution d'un jury de concours pour le projet des travaux d'assainissement pluvial.

Afin de pouvoir bien suivre l'avancée de ces travaux indispensables pour la sauvegarde de la qualité des eaux de l'étang de Thau, nous avons proposé Sylvie Ortin comme membre titulaire du jury de concours, et Williams Méric en suppléance.

Ont été élus, titulaires de ce jury, messieurs ROUVIER, FABRE, DANIS et LAFAGE pour l'équipe MICHEL, ainsi que Sylvie ORTIN pour la liste MERIC.

 

Le conseil s'est terminé avant 20h, nous laissant avec nos craintes de voir encore une fois la note du contribuable Marseillanais s'alourdir dans les prochaines années! Pour mémoire nous en sommes pour les prochains budgets à 6,5M€ pour la construction de la gendarmerie, 4,9M€ pour le port de Marseillan-ville, et 3M€ pour l'église, soit déjà une ardoise pour le prochain mandat de 14,4 millions d'euros si Yves MICHEL engage ces sommes. Mais ne soyez pas trop inquiets, comme à son habitude, Yves MICHEL augmentera nos impôts, et empruntera encore et encore afin que la facture soit aussi payée par nos enfants, voire nos petits-enfants. Alors haut les coeurs!