12 points étaient à l'ordre du jour de ce conseil du 27 février 2014 (le dernier de cette mandature!)

Comme à notre habitude nous relaterons les points qui ont fait l'objet de remarques et de débats.

Point 1: Choix du maître d'œuvre pour la construction de la gendarmerie

Le jury de concours pour le choix de cette maîtrise d'œuvre a examiné les propositions des divers candidats, et a déclaré le groupement d'architecte Carémoli-Miramond lauréat de ce concours. Le groupement sera rémunéré à hauteur de 459 229€ (montant provisoire maximum de rémunération).

Avec projection à l'appui, Yves Michel a dévoilé les esquisses de la future gendarmerie, expliquant que serait créé un boulevard urbain qui relierait la route d'Agde au chemin des Belles (dans un 1er temps) permettant aux gendarmes de circuler rapidement; le tout prévu par le Conseil général?

Williams Méric: Le choix de l'architecte Miramond, est un bon choix. Il est aussi originaire de Marseillan et il amènera une sensibilité supplémentaire au projet de gendarmerie. Pour ce qui est du contournement, je souhaite indiquer que rien n'est vraiment prévu aujourd'hui par le Département, si ce n'est que le tracé de ce contournement qui est inscrit dans les projection future du Département. Aucune décision budgétaire, ou engagement quelconque n'est acté!

André Giron: Vous ne faîtes aucune référence aux coûts de la gendarmerie.

Yves Michel: La gendarmerie coûtera 5 millions d'€ hors taxe, c'est à dire quelques 6,5 millions d'€ TTC, plus les divers estimatifs qui s'y rajoutent, le projet de gendarmerie chiffrera à plus de 7 millions d'€ TTC (une paille!). L'Etat nous donnera une subvention de 1 million d'€ (plutôt 900 000€!) et la Gendarmerie  versera un loyer annuel de 300 000€, revalorisé chaque 9 ans.

[Yves Michel a cependant annoncé un possible emprunt par la Caisse des dépôts, sans pour autant en dire plus!]

Nous avons voté "pour"  ce point.

Point 2: Approbation de la modification du POS pour le secteur de la Baraquette;

Suite à l'enquête publique qui s'est déroulé du 16 décembre au 17 janvier dernier, un avis favorable a été émis pour la modification simplifiée du POS pour le secteur de la Baraquette, passant d'une zone à urbanisée, à une zone touristique.

André Giron a retracé l'historique de ce projet voulu par Yves Michel. Il a souligné le manque cruel d'information de la population, et le fait que ce projet s'est fait sans transparence aucune. Il a remarqué aussi  que l'étude d'impact était bâclée,  qu'elle ressemblait plutôt à du remplissage pour étoffer le dossier, et a dénoncé  les aspects sanitaires réglés en une seule phrase. Il a ensuite fait remarquer que l'enquête s'était déroulé en pleines vacances de Noël, ce qui n'est pas le meilleur moment  pour inscrire des remarques sur un cahier! Il a aussi fait remarquer que le périmètre de la Baraquette avait été sorti du périmètre d'expropriation de l'Etat pour construire du logement aidé. Serait ce le résultat d'une négociation avec le Préfet?

Réfutant cette dernière allégation Yves Michel a répondu: " Je vous remercie pour la qualité de vos arguments, mais que nous ne partageons pas!"

Williams Méric a répondu: " Vous êtes le roi de la désinformation, des affaires produites en cati mini, dans l'ombre. A votre habitude comme pour le patrimoine, vous disposez de l'avenir de notre commune. Il aurait été bienvenu de questionner nos concitoyens, de prendre le temps de la réflexion. Je ne suis pas contre un projet touristique, mais je trouve scandaleux que vous le fassiez à 3 semaines des élections municipales et à quelques mois de la révision du PLU, c'est un déni de démocratie et un gaspi d'argent!

Nous avons voté "contre".

Pour les points 6 & 7: Plans de financements prévisionnels de travaux pour l'avenue de l'industrie, et les rues Jacques Brel et Georges Brassens.

WM: Vous engagez la commune sur des travaux sans aucune lisibilité budgétaire sur 2014 !

YM: C'est faux nous avons toute la lisibilité nécessaire, il n'y a pas de variation de recettes de la commune d'un budget à l'autre, et de même pour les dépenses avec la masse salariale!

WM: Et vous continuez à vous contredire ! Lorsque je vous ai invité à voter le budget en décembre, ce qu'au passage je faisais quand j'étais maire, et que vous êtes incapable de faire, vous m'avez répondu que vous n'aviez aucune lisibilité des indications budgétaires de l'Etat pour voter le budget en décembre. Et maintenant vous m'affirmez le contraire ???

Nous nous sommes abstenus sur ces points.

En question diverses:

WM : Pouvez vous m'infirmer ou me confirmer l'installation prochaine d'une marque discount sur le site de l'entreprise SEM (celle dont Yves Michel est le patron!) ?

YM: Tout a fait, la marque ALDI a déposé un permis de construire. (Et la SEM alors?)

Dans une réunion publique, il avait été annoncé le départ de la SEM pour St Thibéry.

Et pour ALDI alors tous les commerçants du centre ville sont au courant?

 

En fin de conseil Jean-Louis Campos a rendu hommage au nom du groupe d'opposition à Jeanine Théron, qui souffrante, a pendant ce mandat toujours assuré, lorsque sa santé lui permettait, son poste de conseillère municipale de l'opposition. Nous nous joignons à cet hommage, et l'assurons de notre amitié.