Comme vous le savez, à la rentrée prochaine, la ville va devoir mettre en place la réforme des rythmes scolaires. C'est un grand changement pour les familles: une demi-journée de plus par semaine (à choisir entre mercredi ou samedi matin) et des journées moins longues. Toute une organisation à revoir. C'est à la municipalité de choisir la demi-journée travaillée, les horaires de début et de fin de cours, et d'organiser le temps périscolaire.

Pour la plupart des familles, cette réforme est floue.

Quels seront les nouveaux horaires ?

Quelle va être la demi-journée travaillée ?

Les enfants vont-ils devoir sortir plus tôt ou est-ce que le temps restant sera pris en charge par le service périscolaire ?

De quoi sera fait le temps périscolaire ?

...

Des questions qui sont aujourd'hui encore sans réponses...

Pourtant la réforme ne date pas d'hier, certaines villes l'ont mise en place dès la rentrée 2013. On pouvait espérer que nos élus prenaient le temps de préparer les choses. De prendre en compte les besoins des familles.

Apparemment il n'en est rien. La preuve:

Le 4 novembre, jour de la reprise scolaire, les enseignants ont remit un papier aux élèves, que vous pouvez voir ci joint. On demande enfin aux parents leur avis sur cette réforme et plus précisément on leur propose différents horaires.

img005

 

Les élus prendraient-ils enfin en compte l'avis des Marseillanais ? Que nenni ! C'est l'association de parents d'élèves (l'APIM) qui a pris cette initiative !

En espérant que le résultat de ce questionnaire soit réellement pris en compte par les élus... 

On pourrait penser que nos élus ont encore du temps devant eux pour préparer la rentrée 2014. La non plus il n'en est rien ! Les horaires choisis pour la rentrée 2014 doivent être communiqués à l'Académie pour le 15 novembre !!!!

C'est donc un zéro pointé pour Yves MICHEL en ce qui concerne la concertation avec les Marseillanais, mais aussi au niveau de l'anticipation !

Les parents d'élèves attendent avec impatience de savoir à quelle sauce ils vont être mangé.

De notre coté, sachant qu'il n'y a plus aucune structure du service jeunesse (plus de chef de service au périscolaire, ni même au service jeunesse, laissés à l'abandon après le départ de ses cadres), nous sommes plutôt inquiets.

Espérons que les futures élections fassent bouger les choses !

Cela nous aura au moins permis d'apprendre que la demi-journée choisie est le mercredi.

A noter que Marseillan Bien Thau et son président Williams MERIC ont tenté de faire bouger les choses, interpelant le maire il y a plus de 6 mois pour qu'il mette en place une concertation la plus large possible, allant à la rencontre des parents, regroupant des informations (étude des mises en place faites dans les autres villes) données ensuite à l'APIM.