pot

 

"Marseillan est incontestablement une ville fleurie" claironne Yves Michel dans son dernier journal. Après Agde et ses pots rouges sur le sentier de la guerre, notre maire emboîte le pas et installe des pots verts un peu partout sur le port. Reste à savoir si cela justifie, comme le fait remarquer notre dessinateur, les dernières hausses d'impôts et le report systématique des excédents (3 millions à ce jour).